Aller au contenu

Les amies de notre dressing : Sara et Pauline, coach en rangement !

Les amies de notre dressing : Sara et Pauline, coachs en rangement !

Sara Moisy et Pauline Levasseur sont, toutes deux, coach en rangement (ou home organiser) !

Après des parcours professionnels variĂ©s et totalement diffĂ©rents de ce qu’elles font aujourd’hui, elles ont dĂ©cidĂ© de se lancer dans l’entreprenariat en crĂ©ant leurs sociĂ©tĂ©s d’organisation et de rangement : Jiali et By Pauline.

Tout au long de notre vie, nous accumulons des objets et des vĂŞtements… Mais dès qu’il s’agit de ranger et trier ; nous manquons, très souvent, de motivation, d’envie, de temps et de bonnes idĂ©es pour optimiser l’espace et ranger efficacement nos lieux de vie. Heureusement, elles sont lĂ  pour nous accompagner et nous aider Ă  organiser et rĂ©investir nos intĂ©rieurs pour que nous nous y sentions bien et Ă©panouies ! 

Car ranger et trier, ça s’apprend ! đź“š

Cette semaine, elles ont accepté de répondre à nos questions sur leur métier et leur parcours. 💛

SARA MOISY, HOME ORGANISER ET FONDATRICE DE JIALI

▶︎ Quel a été votre parcours ?
J’ai d’abord étudié les sciences politiques et plus précisément la Chine contemporaine. J’ai ensuite vécu et travaillé à Pékin plusieurs années.
Je suis finalement revenue en France, et, il y a un an, j’ai décidé de changer de voie. Je voulais être indépendante et exercer un métier qui me plaisait. Je savais que l’organisation serait au cœur de mon activité.
▶︎ Qu’est-ce qui vous a donnĂ© envie d’aider les autres dans leur organisation, le jour du dĂ©clic ? Pourquoi ĂŞtre devenue coach en rangement ? 
J’ai dĂ©mĂ©nagĂ© de nombreuses fois ! J’ai dĂ» aussi bien vider des maisons entières que rĂ©unir mes affaires en deux petites valises pour m’installer Ă  l’étranger. Pourtant, ces Ă©pisodes n’ont jamais Ă©tĂ© fastidieux Ă  mes yeux ; Ă  chaque fois, mon rapport aux objets Ă©voluait et j’apprenais Ă  ne garder que l’essentiel. J’adorais choisir et amĂ©nager le nouvel endroit oĂą j’allais habiter.
Au fil du temps, j’ai acquis une solide mĂ©thode d’organisation quotidienne. Et puis je ne pouvais m’empĂŞcher, en allant rendre visite Ă  des proches ou des amis, d’imaginer toutes les possibilitĂ©s d’optimisation et les astuces qui pouvaient rendre leur intĂ©rieur encore plus pratique, plus serein, plus Ă©cologique… Je me suis dit qu’il fallait que je mette cette expĂ©rience au service des autres, de façon concrète, et c’est ainsi que je me suis lancĂ©e ! 
▶︎ Quelle est votre spécificité par rapport aux autres coachs ?
Je vais au-delĂ  d’un simple vide-grenier ou d’un rangement purement esthĂ©tique. C’est un accompagnement sur-mesure que je rĂ©alise avec bienveillance et empathie. 
Le but ? Que le tri minutieux et le travail de dĂ©sencombrement permettent Ă  mes client.e.s de reprendre durablement le contrĂ´le sur leur quotidien et de diminuer leur charge mentale. Pour ce faire, j’essaye de comprendre au mieux « l’implicite Â» : ce qui se joue subtilement dans leur rapport aux objets et leurs habitudes d’accumulation. 
▶︎ Comment expliquez-vous qu’aujourd’hui, les gens aient autant besoin de faire le tri, de se délester, de réorganiser leur intérieur ?
Tout d’abord, en raison de la pandĂ©mie, nous vivons une pĂ©riode de repli sur nos intĂ©rieurs. Nous y passons plus de temps, et, a fortiori, y consacrons plus de temps. Nous rĂ©alisons Ă  quel point notre lieu de vie peut avoir un impact sur notre bien-ĂŞtre. 
On assiste aussi à une prise de conscience ; nous délaissons nos modes de surconsommation pour des pratiques plus écologiques, plus naturelles, plus sensées. Les vêtements en sont des exemples parfaits : mes client.e.s ont des dressings qui débordent et plus de la moitié de leurs affaires n’est jamais portée… Alors je suis heureuse de voir qu’une solution comme Jaiio, qui se concentre sur la seconde-main et des pièces durables, voie le jour ! Car faire le tri c’est bien, mais donner une nouvelle vie aux vêtements dont on se sépare, c’est tout aussi important !
▶︎ Votre plus beau souvenir en tant que coach en rangement ?
Ce serait trop dur de choisir un souvenir en particulier… Mais le plus marquant est toujours de constater l’évolution de mes client.e.s entre le dĂ©but et la fin de la mission. Ils ressentent un rĂ©el apaisement et de la lĂ©gèretĂ© ! Je sais Ă  ce moment que mon travail a Ă©tĂ© utile. 
▶︎ Enfin pourriez-vous nous livrer une astuce universelle, un petit conseil de rangement, si vous aviez seulement un conseil à donner (une clé à offrir) aux gens, que nous pouvons tous appliquer pour avoir un intérieur mieux rangé.
Mon secret c’est d’écouter I Want To Break Free de Queen… Impossible de ne pas se lever et se mettre à ranger !

PAULINE LEVASSEUR, FONDATRICE D’UN “RÉSEAU QUI RANGE NOTRE QUOTIDIEN”

▶︎ Quel a été votre parcours ?

Je suis l’aĂ®nĂ©e d’une famille nombreuse avec une maman très organisĂ©e qui m’a transmis son goĂ»t pour l’ordre et l’organisation. J’ai donc toujours Ă©tĂ© intĂ©ressĂ©e par l’optimisation, la rationalisation et l’organisation qui permettent de gagner du temps, de la place et ainsi de l’efficacitĂ© dans son quotidien.

J’ai fait une Ă©cole de commerce avec une spĂ©cialitĂ© “entreprenariat et marketing”. J’ai ensuite Ă©tĂ© ingĂ©nieure commerciale chez un fabricant de mobilier de bureau et d’amĂ©nagement d’espaces tertiaires. J’ai beaucoup appris sur l’ergonomie, l’amĂ©nagement et cela m’a beaucoup aidĂ© pour la suite. J’ai Ă©galement travaillĂ© dans le marketing.

En 2009, j’Ă©tais Ă  la recherche d’un emploi et mes proches m’ont beaucoup sollicitĂ©s pour des missions d’organisation, de rangement, d’amĂ©nagement dans des bureaux et chez des particuliers. C’est de cette expĂ©rience qu’est nĂ©e l’idĂ©e de crĂ©er By Pauline. Le rĂ©seau s’est ensuite dĂ©veloppĂ© petit Ă  petit et j’ai commencĂ© Ă  structurer mes mĂ©thodes. 

J’ai Ă©crit et publiĂ©, Range ta vie, en 2016 aux cĂ´tĂ©s d’Élise Delprat-Alvarès. Et je suis aujourd’hui la prĂ©sidente de la FĂ©dĂ©ration des professionnels de l’organisation. 

▶︎ Qu’est-ce qui vous a donnĂ© envie d’aider les autres dans leur organisation, le jour du dĂ©clic ? Pourquoi ĂŞtre devenue coach en rangement ? 

J’avais des retours hyper positifs et enthousiastes. Je ne me rendais pas toujours compte que des choses, très simples pour moi, pouvaient beaucoup aider les autres. La reconnaissance des clients m’a conforté dans l’idée que ce métier était fait pour moi.

Par ailleurs, j’adore voir des rĂ©sultats immĂ©diats dès la fin de la journĂ©e. J’aime aussi le cĂ´tĂ© manuel de mon mĂ©tier et le contact humain, j’aime partager avec les autres.

▶︎ Quelle est votre spécificité par rapport aux autres coachs ?

Nous sommes la seule équipe, en France, à proposer des services d’expert en rangement.

Nous sommes Ă©galement focalisĂ©s sur l’aspect pratique, matĂ©riel, sur l’espace pour s’allĂ©ger et procurer du bien-ĂŞtre derrière. Bienveillants, nous avons une Ă©nergie positive Ă  partager. Nous souhaitons dĂ©dramatiser et montrer que ranger n’est pas grave, qu’il existe des solutions très simples et faciles Ă  mettre en place pour  son simplifier le quotidien avec le sourire.

▶︎ Enfin pourriez-vous nous livrer une astuce universelle, un petit conseil de rangement, si vous aviez seulement un conseil à donner (une clé à offrir) aux gens, que nous pouvons tous appliquer pour avoir un intérieur mieux rangé ?

Mon astuce rangement est de mettre un sac en bas de son dressing ! Dès que vous avez un vĂŞtement que vous ne portez plus, que vous n’aimez plus ou qui n’est plus Ă  votre taille ; vous pouvez le mettre directement dans le sac. Cela va vous Ă©vitera de perdre un samedi après-midi Ă  trier et ranger votre dressing.

 

đź’Ą Pour en savoir plus sur les services proposĂ©s par Sara et Pauline, c’est ici et ici.

💥 Vous avez manqué notre très belle rencontre avec Sevan, home organiser elle aussi ? Rendez-vous ici !

đź’Ą Pour dĂ©couvrir les nouveautĂ©s de saison et renouveler votre garde-robe, c’est ici.

Et pour suivre les aventures jaiio au quotidien, suivez-nous sur Instagram 👇

 @jaiio.fr